L’ENTRAIDE VETERINAIRE


Souvent décrite comme une profession solitaire la profession vétérinaire est-elle solidaire ?
Outre l’exercice de soins, le vétérinaire libéral, doit faire face à des pressions de toutes sortes : économiques, administratives, relationnelles (associés, clients, personnels).


Il existe toutefois des associations dédiées aux praticiens afin de leur venir en aide moralement ou matériellement. Tour d’horizon.

 

Fondée en 1889, l’ Association Centrale des Vétérinaires (ACV)* est restée fidèle à sa mission d’origine, qui est d’aider financièrement les vétérinaires en difficulté, leur famille et les étudiants, cela grâce aux cotisations, dons et legs qui lui sont faits. Gérée par des vétérinaires élus et bénévoles, l’ACV a été reconnue d’utilité publique dès 1892, les dons sont fiscalement déductibles.

 

Plus récemment, en 2002, l’association Vétos-entraide, fut créée par des vétérinaires s’adressant à tous les vétérinaires (praticiens, salariés, fonctionnaires), leurs conjoints et les étudiants afin de répondre à une détresse psychologique ou au besoin d’un soutien moral. Le contact s’adapte au choix de la personne en demande : téléphone, courrier ou mail, il est dans tous les cas empathique et confidentiel.

 

Depuis 1954 l’Association Française de la Famille Vétérinaire (AFFV) oeuvre aussi pour l’entraide entre vétérinaires en apportant un soutien moral et financier (bourses d’étude, dons aux personnes en situation précaire, aides ponctuelles).

L’ensemble des ces organismes sont en étroite relation.

 

Même si ce n’est pas leur fonction première, d’autres organismes peuvent également aider :

 

 

  • Les Conseils Régionaux de l’Ordre des vétérinaires disposent d’un référent social afin de soutenir les vétérinaires en difficulté, contribuer à la gestion transitoire des clientèles lors de décès ou de maladies, sauvegarder les intérêts des héritiers du défunt et au soutien de confrères lors de liquidations judiciaires.

 

 

 

  • Doyenne des associations, l’Association Confraternelle des Vétérinaires de la Région Parisienne (ACVRP)** (La Confraternelle), fondée en 1886, a vu ses activités évoluer depuis sa création, elle continue cependant d’attribuer chaque année des bourses aux étudiants.

 

Plus récemment l’Association de Protection Vétérinaire (APV)  se fixa pour objet de réduire les risques d’accidents dans l’exercice de la profession et favoriser leur gestion juridique, elle  souhaite également promouvoir la confraternité entre praticiens.

 

Même si la prévoyance des accidents de la vie professionnelle et personnelle est de nos jours prise en charge par des compagnies d’assurance, la confraternité, la solidarité, ici comme ailleurs, restent des valeurs fondamentales.

 
Article entraide vétérinaire

Source : rapport annuel d’activité 2016 (CNOV)

 

* L’ACV Historique, Missions, Avenir  Thèse de Mlle LAPERT Flore – ENVA – 2010

** Historique de l’ACVRP  Thèse de Mme OLLIVERT Florence – ENVA – 1997

 

 

Jean-Jacques Chaux